Vous êtes salariés, franchissez le pas grâce au portage salarial, un réel gap financier vous attend

January 9, 2019

La vie d'un indépendant, c’est d'avoir plus de liberté et d'autonomie. Et la liberté, c’est bien connu, n’a pas de prix. Nos conseils pour que cette liberté vous rapporte.

 

Il est aujourd'hui très difficile d'évaluer précisément, le nombre d’indépendants, qui est en croissance constante, notamment dans les métiers du numérique et de la sécurité informatique. L’argent n’est pas la motivation première de ceux qui recherchent d’abord plus de liberté et de flexibilité. La forte demande de certains profils, les spécificités du statut font qu’il est possible de gagner davantage. Charles LÊ, le président et cofondateur d'Intermed, société de portage salarial leader en France vous explique comment y arriver.

 

Vous devez anticiper

 

Si vous devenez freelance ou indépendant, vous n’allez pas facturer 8 heures par jour, mais exactement le nombre de jours travaillés par mois. Donc il est important de l'anticiper au moment de calculer vos revenus probables.

 

"La comptabilité, le développement commercial, l’administratif prennent du temps", met en garde Charles LÊ.

Charles en a fait l’expérience lorsqu'il a été précédemment indépendant en tant que Manager de Transition :
"Certaines journées, on fait du développement commercial le matin, des mathématiques entre midi et deux et du commercial l’après-midi".

 

Le revenu brut d’un indépendant n’est donc pas égal au nombre de jours par mois multiplié par un tarif journalier. La complexité administrative n’arrange rien. On peut être indépendant et autoentrepreneur ou avoir créé une société par actions simplifiée unipersonnelle… avec une fiscalité et des taux de prélèvements différents.

 

S’adapter

Si un salarié peut s’appuyer sur son entreprise pour maintenir son employabilité, l’indépendant ne peut compter que sur lui-même. Mieux vaut donc être à l’écoute du marché et offrir ce qu’il recherche. Si personne ne veut de votre point fort, changez-en ! Si les connaissances techniques importent, elles ne sont pas tout. "Pour un indépendant, les soft skills peuvent faire la différence", poursuit Charles. Derrière ce mot, il met la bonne communication, la dimension humaine, la capacité à travailler avec les autres, mais aussi « être sympa ».

 

Savoir Dire NON

Le piège pour un indépendant ? Dire oui à tout par crainte de ne pas avoir de travail. Sur ce point, Charles LÊ est formel : "Ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui savent cadrer les missions" et… en refuser une si elle ne convient pas. Le freelance doit veiller à préciser le périmètre de la mission, les délais de livraison (et de délai de paiement) pour éviter les mauvaises surprises. Penser, par exemple, à demander un acompte suffisant pour éviter les "mauvais clients qui ne veulent pas payer". Autre piège pour débutant : afficher des prix trop bas. Le risque est "d’attirer des mauvais clients". Et de prévenir : "Mieux vaut refuser une mission que de s’embourber dans une mission qui ne vous convienne pas".

 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial vous offre une nouvelle forme d’emploi tout en conservant votre autonomie d’indépendant avec les avantages d’un salarié. Vous développez librement votre activité professionnelle mais en bénéficiant de la couverture d’un salarié d’entreprise. Plutôt intéressant comme statut.

 

Conservez votre autonomie et votre liberté

Le portage salarial ne va pas faire de vous un salarié enchaîné à des résultats ou à un patron vous imposant son management. Néanmoins vous en aurez tous les avantages avec une couvertures sociale, des cotisations en bonne et dû forme ainsi qu’une sécurité et une couverture en cas de perte d’activité.

 

Jusque là la micro-entreprise ne vous offrait pas et ne vous offrira pas ces avantages. La retraite et les différents frais inhérents à votre activités resteront entièrement à votre charge. En cas de perte d’activité vous n’aurez aucune couverture et ne pourrez prétendre à du chômage. Quant au portage salarial vous aurez l’occasion de bénéficier de ses avantages.

 

Vous conserverez ainsi votre pleine autonomie et votre liberté d’entrepreneur. De plus votre tarif journalier freelance ne sera pas impacté si vous considérez la structure dans laquelle vous évoluerez. Le portage salarial c’est l’équivalent d’une structure plus avancé comme la SASU/SARLU mais sans les inconvénients.

 

Portage salarial ponctuel ou sur la durée ?

Avant de penser au portage salarial il s’agit de faire quelques calculs au préalable pour avoir de la visibilité sur votre activité. Un indépendant pourra ainsi choisir pour un portage salarial sur la durée (toute son activité sera donc portée) ou alors préférer un portage salarial ponctuel.

 

Dans le cas d’un dépassement de chiffre d’affaires et si vous avez un revenu qui le permet, vous pourriez très bien opter pour le portage salarial pour une durée déterminée et ainsi être couvert sur une majeure partie de votre activité. Si à l’inverse vous avez des entrées importantes, le portage salarial pourra vous offrir l’ensemble de ses avantages sans réduire drastiquement vos revenus.

 

En clair pour un portage salarial ponctuel comme sur la durée il faudra bien équilibrer ses entrées et privilégier à mon sens la couverture sociale quand on démarre.

 

Qu’est-ce que ça coûte le portage salarial ?

Si on considère les avantages et les cotisations, c’est comme être salarié avec les couvertures qu’il possède en temps normal. Si on regarde du point de vue entrepreneur, indépendant… Il faut considérer vos besoins annexes et la cotisation à une caisse de retraite qui viendrait se soustraire à vos revenus.

 

Le portage salarial coûte environ 50% de vos entrées comme si vous deviez créer une structure type SARL ou SASU.

 

A la différence que vous avez une couverture chômage et une couverture sociale normale. C’est donc au final un net avantage et un tremplin pour éventuellement aller vers une autre structure. Le tremplin de micro-entreprise à SARL par exemple, ne vous permettra plus de percevoir un revenu égal au plafond. Vous aurez du jour au lendemain de nouvelles cotisations et des charges qui doubleront.

 

C’est pourquoi il est relativement intéressant de penser au portage salarial au départ de son activité, si vous avez suffisamment d’entrées.

 

L’aspiration à une meilleure rémunération

La rémunération ne doit pas et ne devrait pas représenter un frein.

 

"Si vous êtes entrepreneur et souhaitez une sécurité garantie comme celle d’un salarié, le portage salarial est la solution idéale dans bien des cas", selon Charles Lê (président et fondateur d'Intermed).
 

Certes les cotisations sont plus importantes que celles d’un micro-entrepreneur, mais vous aurez les avantages du salarié sans les freins liés à la lourdeur de la comptabilité. Vous aurez également une cotisation retraite et une couverture chômage en cas d’inactivité.

 

En tant qu’indépendant, vous aurez simplement à considérer une structure intégrant des charges plus importantes qu’une micro-entreprise. Dans ce cas votre TJM (Taux Journalier Moyen) sera proportionnel aux charges engagées.

 

En conclusion sur le portage salarial

Le portage salarial offre une réelle autonomie et de la liberté. Vous aurez tous les avantages du salarié tout en étant entrepreneur. Une solution à envisager si votre activité se développe rapidement et que vos entrées sont suffisantes pour couvrir vos besoins et vos dépenses annexes.

 

Le portage salarial peut aussi être complémentaire à votre activité de micro-entrepreneur si votre chiffre d’affaires dépasse vos plafonds. Une solution à étudier dans tous les cas.

 

A propos d'Intermed
INTERMED est une société de Portage Salarial, constituée d'une équipe pluridisciplinaire (d'anciens indépendants) qui propose une offre simple et claire. Elle porte aujourd'hui plus d'une centaine de consultants indépendants dans divers domaines d'activité (Conseil, Informatique, IT, Stratégie, Marketing et Management de transition). INTERMED s'affirme aujourd'hui comme un expert du portage salarial en France qui se diversifie au-delà de la gestion administrative pour devenir un véritable moteur de développement de votre activité. INTERMED propose le plus haut niveau de protection sociale à ces entrepreneurs portés.

#travailleurs indépendants #prestations de services #votre salaire #facturer #assedic #travail indépendant #statut d auto entrepreneur #consultant #freelance #réglementées #devenir indépendant #convention de portage #avantages sociaux #tripartite #structure juridique #prestataire de services #lien de subordination #consultant informatique #accord de branche #cdd #subordination #jeunes diplômés #congés payés #indépendante #consultante #salarié #entrepreneuriat #avantages et inconvénients #urssaf #masse salariale #choix du statut #partenaires sociaux #se mettre à son compte #plafond mensuel #bulletin de paie #branche professionnelle #contrat à durée déterminée #retraite #cfe cgc# avantages liés #cumul#freelance #régime général #activité indépendante #garantie des salaires #création de société #gestion d entreprise #inspection du travail #paiement des salaires #droits assedic #charges patronales #code de la sécurité sociale #épargne salariale #créer une entreprise #fiche de paie #syntec #entrepreneuriale #indemnités chômage #emploi informatique #solutions alternatives#portage salarial #statut freelance #convention collective syntec #assurance professionnelle #entrepreneur #protection sociale

Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle agence Intermed ouvre dans la région lyonnaise

October 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents